Test respiratoire à l'acide octanoïque marqué ¹³C pour déterminer le pourcentage de vidange gastrique

 

 

Propriétés de Gastromotal 

  • Non radioactif.
    La scintigraphie utilise des isotopes radioactifs. ¹³C est un isotope stable, ce qui le rend plus sûr qu'un test utilisant des radio-isotopes.

  • Économique.
    Le test respiratoire à l'acide octanoïque marqué ¹³C peut être réalisé à un prix représentant seulement une fraction des coûts occasionnés par une scintigraphie et il est plus précis que l'imagerie par ultrasons.

  • Confortable.
    Le test peut être réalisé par des collaborateurs relativement peu expérimentés, aucun dispositif ou équipement spécial n’étant nécessaire.


Le test peut être réalisé par des collaborateurs relativement peu expérimentés, aucun dispositif ou équipement spécial n'étant nécessaire.

Gastromotal est un test respiratoire à l'acide octanoïque marqué ¹³C permettant de mesurer la vitesse à laquelle le contenu solide de l'estomac arrive dans l'intestin grêle. La motilité gastrique est influencée par toute une série d'états cliniques, entre autres le diabète, la dyspepsie non-ulcéreuse, le RGO et quelques états postopératoires. Le développement de nouveaux médicaments qui exercent une influence sur la motilité gastrique a suscité un nouvel intérêt pour ce sujet.

INFAI a achevé les études cliniques pour ce test et a présenté une demande d'autorisation au niveau européen. Le kit est actuellement disponible sur la base de patients déclarés auparavant et pour des projets de recherche dans la mesure où les autorisations éthiques et les exclusions de licence correspondantes sont valables.


Principe du test Gastromotal et protocole d'essai

 


Les techniques qui sont actuellement utilisées pour déterminer le pourcentage de vidange gastrique (scintigraphie et ultrasons) présentent des défauts considérables si bien qu'un nouveau test amélioré sera très précieux. Ghoos et al (Gastroenterology, vol. 104, 1640 à 1647, 1993) ont décrit un test respiratoire à l'acide octanoïque marqué ¹³C lors duquel le substrat est administré dans le cadre d'un repas d'essai contenant de l'œuf, et l'apparition de 13CO2 dans l'air expiré est surveillée. L'acide octanoïque marqué ¹³C est un composant normal de certaines denrées alimentaires telles que le beurre, si bien qu'il n'y a pas lieu de s'attendre à des effets secondaires négatifs. L'analyse mathématique de la courbe d'excrétion permet de déterminer le pourcentage de vidange gastrique en appliquant une méthode développée par INFAI. Le test permet de déceler des patients présentant des problèmes de motilité gastrique au moyen d'une méthode non-invasive et d'évaluer des médicaments favorisant la motilité.

Le patient ingurgite à jeun de l'acide octanoïque marqué ¹³C qui est mélangé avec du jaune d'œuf cru avant de le cuire et de l'administrer avec du pain, du beurre et 150 ml de café ou de thé. Sous cette forme, l'acide octanoïque marqué ¹³C n'est libéré que lors de son arrivée dans l'intestin grêle où il est absorbé et rapidement métabolisé dans le foie. Le 13CO2 formé pendant ce processus apparaît presque immédiatement dans l'air expiré et est recueilli dans des tubes d'échantillonnage en verre dans lesquels le patient souffle à l'aide d'une paille et qui sont ensuite scellés et conservés en attendant d'être analysés. Deux échantillons d'air expiré sont prélevés directement avant le test, dix échantillons à 15 minutes d'intervalle après le repas d'essai, et trois autres à des intervalles d'une demi-heure, si bien qu'une durée de mesure de 240 minutes est couverte en tout. Les tubes sont envoyés à un laboratoire qualifié qui réalise l'analyse pour déceler le 13CO2 et l'analyse mathématique de la courbe d'excrétion afin de distinguer entre une motilité gastrique normale et une motilité gastrique restreinte. Deux paramètres (le coefficient de vidange gastrique et le temps de demi-vidange gastrique) sont calculés au moyen d'une procédure mathématique et d'un logiciel développé par INFAI qui établit un rapport.

Le test mesurant avec exactitude le temps que le matériau solide met avant d'apparaître dans l'intestin grêle, la préparation du repas d'essai est décisive pour l'exactitude du test. Si le repas d'essai n'est pas préparé correctement, le marquage peut être évacué de l'estomac à la phase liquide, ce qui masquerait une motilité gastrique restreinte.

Ongoing study for Gastromotal

Study: Gastromotal; Eudra CT Number: 2011-002782-38

Gastromotal 1-¹³C-Caprylic Acid breath test in the diagnosis and evaluation of therapeutic outcome in patients with dyspeptic symptoms and delayed emptying. Sponsor: INFAI

Gastromotal Patent

EP1553987, Method for determining gastric evacuation using a 13C-labelled test meal, European Patent, 01.08.2007

  • US20060057181, Method for determining gastric evacuation using a 13C-labelled test meal, US Patent, 16.03.2006
  • US20120071728, Method for determining gastric emptying, US Patent, 22.03.2012
  • WO2004037298, Method for determining gastric evacuation using a 13C-labelled test meal, International Patent, 06.05.2004

Publications

  • Ghoos YF, Maes BD, Geypens BJ, Mys G, Hiele MI, Rutgeerts PJ, Vantrappen G (1993): Measurement of gastric emptying rate of solids by means of a carbons-labeled octanoic acid breath test. Gastroenterology 104(6): 1640-7. PUBMED

  • Pfaffenbach B, Wegener M, Adamek RJ, Wissuwa H, Schaffstein J, Aygen S, Hennemann O (1995): Non-invasive ¹³C octanoic acid breath test for measuring stomach emptying of a solid test meal--correlation with scintigraphy in diabetic patients and reproducibility in healthy probands. Z. Gastroenterol. 33(3): 141-5. PUBMED

  • H. Steinbrede, S. Aygen, C. Steinborn (1997): KC 11458, a new motilin agonist, is effective in the acceleration of gastric emptying in healthy male volunteers Gut 29: A155.

  • Choi, MG., Camilleri M., Burton DD., Zinsmeister AR., Forstrom LA., Nair KS. (1998): Reproducibility and simplification of ¹³C-octanoic acid breath test for gastric emptying of solids. Am. J. Gastroenterol. 93: 92-98. PUBMED

  • Maes BD., Spitz B., Ghoos YF., Hiele MI., Evenepoel P, Rutgeerts PJ. (1999): Gastric emptying in hyperemesis gravidarum and non-dyspeptic pregnancy. Aliment Pharmacol Ther 13: 237-243. DOI
Diese Seite verwendet Cookies, um Ihnen als Nutzer das bestmögliche Nutzererlebnis zu ermöglichen. Mit der Nutzung unserer Dienste erklären Sie sich mit unserem Einsatz von Cookies einverstanden. Details erfahren Sie hier.